Au Ladakh – Petit royaume bouddhiste

Au premier jour de mon séjour à Leh, la petite capitale du Ladakh, je n’ai rien trouvé de mieux que gravir les 598 marches d’escalier conduisant vers le Stupa de la Paix perché au sommet d’une colline rocheuse. À 3 500 mètres d’altitude, l’oxygène se fait rare, le souffle court ; quelques jours d’acclimatation s’imposent. Heureusement, ma machine a conservé en mémoire tous les marathons parcourus en ce monde. Ce grand stupa – monument en forme de dôme contenant une relique du Bouddha – d’une blancheur immaculée a été bâti dans les années 1980 par des moines japonais pour promouvoir la paix dans le monde. La première pierre fut posée par Sa Sainteté le Dalai Lama. En ce début septembre aux températures encore clémentes, une lumière surréaliste émane du ciel bleu limpide. La vue est littéralement à couper le souffle et le regard porte loin. Je devine sans mal, à…

Au Népal

Il existe bien un poste de douane à Sonauli entre l’Inde et le Népal, mais je suis passé à côté sans le voir. Je réalise ma bévue plus loin, en découvrant les plaques d’immatriculation népalaises dans le village de Bhairahawa. Malgré un visa en bonne et due forme, j’ai quitté l’Inde sans le tampon de sortie.

Au Kirghizstan

Ouzbékistan… Kazakhstan… Tadjikistan…. Fermés ! Du Kirghizstan je comptais partir à la découverte d’autres pays d’Asie centrale, mais les deux premiers sont interdits aux étrangers, à moins de s’astreindre pour raison sanitaire à une pesante et onéreuse quarantaine. Une quarantaine, c’est l’antivoyage assuré. Contact coupé, ailes repliées, jambes au repos si ce n’est pour faire les cent pas entre les murs d’une chambre d’hôtel imposée dont il faudra s’acquitter soi-même du prix. 

Navigate